Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Pour finir mon entrainement j'ai participé au 5 km de l'Eurofoulée à Andrézieux-Bouthéon samedi AM en 19mn57. Juste pour dire de participer à toutes les courses du challenge Loire- Forez-Sud.
Dimanche matin, après une nuit pas très tranquille, moi qui ne me réveille pas souvent cette nuit-là 3 fois réveillé dans la nuit.
J'avoue que j'étais un peu stressé, le réveil devais sonner à 4 heures, mais comme j'étais réveillé levé à 3h50, celà permet de prendre un peu plus son temps pour un petit déj copieux. 1 h plus tard, la voiture démarre pour une promenade d'un peu plus de 2 heures.
Arrivé donc à 7 h, pour un départ à 8 h impeccable, récupération du dossart d'un k-way assez rapidement car il n'y avait pas encore foule, passage au vestiaire pour mettre la tenue de combat, un peu d'huile à l'arnica, un peu de pommade anti-frottement. Il reste encore un peu de temps pour la photo d'avant départ, regarder le parcours ( 3 boucles de 14 km). L'animateur de la sono annonce 3 mn avant le départ, je vais donc me positionner avec les 120 autres coureurs. Premier tour un peu rapide en 1 h un petit peu de fatigue, je ralentis l'allure pour passer au km 28, en 2h05, je suis content si l'aventure se poursuit bien je devrais finir mon 1er marathon en moins de 3h15.
30 ème km les choses se gâtent je sens venir une crampe à la cuisse droite je ralentis mais trop tard elle est là je m'étire un peu essaye de marcher non elle est encore là, Le coureur que je venais de dépasser me passe devant, dans ma tête c'est le KO tous ces mois de préparation pour finir en moins de 3.15 s'envolent je n'ose pas trop y croire mais je sais aussi qu'il va falloir repartir prudemment. Un km plus loin je redouble le même coureur Stéphane qui est complètement épuisé et n'avance plus. 32 ème km, je sens la crampe revenir, je ralentis de nouveau me masse, j'arrive à tenir Stéphane derrière moi, mais il n'est plus loin du tout. Au 35ème, cette fois, elle est venu trop rapidement, je suis obligé de m'arrêter, je me fais dépasser par 4 concurrents, dont 3 que je ne reverrai pas.Je rattrape Stéphane et tous les deux nous savons que nous termineront aux alentours de 3h30. Je n'abandonne pas malgré la colère qui gronde en moi, et réussi encore à lâcher Stéphane 37ème km, je rencontre Christine qui me masse un peu, malheureusement elle n'avait pas d'huile, je repars Stéphane est revenu derrière moi, je repars le lâche de nouveau et ce coup là je ne le reverrai plus malgré une nouvelle crampe au 40ème, nouvel arrêt et je me fais dépasser par 3 nouveaux concurrents dont la première féminine. Je repars, les jambes ne sont pas fatiguées et moi non plus tous ces arrêts m'ont permis de récupérer, mais je garde une allure plutôt calme car je sais que la moindre imprudence se paiera et je finis ce marathon en 3h27mn. Après un petit massage très agréable, une bonne douche et un plateau repas me voilà prêt pour me préparer pour des distances un peu plus courtes.(octobre 10 km de Saint-Just-Saint-Rambetrt, Novembre semi de Bonson et peut-être Firminy-Le Puy, Décembre la montée de chambles).

Partager cette page

Repost0

Partenaires

 
Informatique de Gestion

 
Allégez votre équipement

 

Recherche

Liens